top of page

2.

PÉRINATALITÉ

   * Parce que le désir d'enfant peut parfois amener un couple , dans un parcours de PMA (Procréation Médicalement Assistée), la Sophrologie peut être un soutien dans ce temps de suivi médical, tant pour vivre plus sereinement les examens ou les traitements hormonaux mais aussi l'attente des résultats.

La Sophrologie est alors être un outil précieux pour reprendre possession de son corps et lui insuffler l'énergie nécessaire pour rebooster toutes ses capacités.

   * La grossesse, même si elle a été désirée, peut parfois être difficile à vivre...Pour certaines femmes, elle est dynamisante, pour d'autres, c'est une somme de petits maux qui rend le quotidien fatigant et empiète sur l' enthousiasme de ce moment particulier.

En apprenant à prendre un temps pour soi, au quotidien, la sophrologie se révèle être une source d'aide pour traverser au mieux cette période où nausées, digestion difficile, douleurs ligamentaires, insomnies...pompent l'énergie d'une future maman.

  La période des suites de couches est un tourbillon d' émotions, dans lequel la nouvelle maman apprend à faire connaissance avec son enfant (son alimentation, son rythme de sommeil, sa digestion parfois accompagnée de coliques, ses pleurs, parfois les soins, les traitements...).

Cet apprentissage se fait aussi  en parallèle de la découverte du nouvel équilibre du couple, et de la famille qui s'est agrandie.

Un autre apprentissage peut être celui de l'allaitement maternel qui par moment,

 s'accompagne d'une baisse de production de lait, en cas de fatigue maternelle ou d'émotions un peu trop présentes!

Dans cette période intense, la femme, que je préfère alors appeler" Wonder Woman" doit aussi accepter son corps transformé et appréhender des sensations différentes .

Alors, tout  comme Wonder Woman enlève  parfois son costume de super-héroïne,  je vous propose de vous accompagner dans des temps de ressourcement bien nécessaires dans cette période plus qu'intense et si particulière, à chacune, et à chaque famille.

bottom of page